56e Rencontre cinématographique de Pézenas

56e Rencontre cinéma de pézenas — 16 » 22 février 2018
Découvrez la grille de la programmation ...»

Le statut des ciné-clubs adhérents à une fédération semble préservé. Leur rôle dans la vie sociale, culturelle sur leur territoire, apprécié des institutions locales, est mieux appréhendé par les instances régionales et nationales. Leur attitude citoyenne facilite en réunissant différents partenaires de proximité, des projets qui touchent au vivre ensemble. En ces temps délicats, agités ces multiples pratiques ne sont pas à négliger. La Fédération des ciné-clubs de la Méditerranée joue son rôle en accompagnant les ciné-clubs adhérents au mieux pour développer les synergies nécessaires à la réussite de toutes ces actions.
affiche_web
Cette 56e édition explore une cinématographie belge bicéphale une composante wallonne, une autre flamande à apprécier comme une richesse. Cela peut faire penser à quelques films où deux personnages que tout oppose se voient – par désir, par circonstances de la vie par comptes à régler – amenés à essayer de vivre ensemble. Ce n'est pas toujours possible mais parfois après plus ou moins d'épisodes douloureux, qui constituent une dramaturgie, une harmonie, certes fragile, s'installe.

Je voudrais remercier Louis Héliot du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris et Philippe Van Leeuw, réalisateur, qui nous ont apporté une aide précieuse dans l'établissement de cette programmation. Ils seront de nos invités à côté de Jean-Jacques Andrien, Olivier Richard. Ces invités réalisateurs s'attaquent au matériau filmique : fictions en rapport au réel, documentaires incisifs où le local atteint l'universel. Reconnus pour l'excellence de leur travail, ils seront des découvertes pour un grand nombre de spectateurs.

Le cinéma flamand, aux œuvres, fortes, radicales dans des mises en scène souvent ambitieuses comme Problemski Hotel de Manuel Riche, sera de la partie, accompagné par Thierry Leclercq, journaliste.


Natacha Régnier, merveilleuse actrice, révélée fin des années 1990 avec en particulier La Vie rêvée des anges accompagnera plusieurs titres de sa filmographie dont son plus récent, de Samuel Tilman, Une part d'ombre pas encore sorti en France.

Claire Simon auteure de documentaires, de fictions, d'entre deux, comme Les Bureaux de Dieu, saura nous dire comment la fiction s'invite dans le réel, et vice versa.

Le cinéma d'animation, de plus en plus présent, profite de l'inventivité de ses auteurs qui mêlent tout le potentiel des techniques d'aujourd'hui. Il livre des œuvres ambitieuses par leur sujet et admirables par leur esthétique.

Notre partenariat avec l'ACID est reconduit avec des œuvres révélant la bonne santé du cinéma qui même dans une économ
ie fragile offre des films ambitieux tel le premier long de Vincent Macaigne Après le réconfort.

Des avant-premières seront au rendez-vous, et je remercie les distributeurs UFO, Pyramides, qui nous confient des œuvres à l'identité forte par leur sujet, leur provenance comme le film géorgien Dede de Mariam Khatchvani.

La section cinéma-audiovisuel du lycée Jean Moulin de Pézenas présentera les courts métrages des élèves de terminales 2017.

De la maternelle au lycée de nombreuses projections scolaires en partenariat avec pratiquement tous les établissements scolaires de la ville auront lieu en amont de la Rencontre. Je souligne l'abnégation de deux professeurs du Lycée Charles-Alliès qui accompagnent le
urs élèves chargés de l'accueil du public durant cette période de congé.

Par ailleurs, photographie et littérature seront également représentées. Une belles exposition à la médiathèque Edmond-Charlot, Femmes de cinéma de Valérie Nagant avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International et du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris. Des photos remarquables sur les femmes saisies dans une plénitude composite ; sur leur nature de femme, de personnage et leur statut dans le cinéma. En écho, avec l'association Aux livres citoyens, nous invitons Guillaume Guéraud. Il présentera son livre, Les héroïnes de cinéma sont plus courageuses que moi au cours d'une rencontre littéraire et accompagnera deux films cités dans cet ouvrage. Quant à l'association La voix du poème, elle nous offrira, en prologue de la Rencontre, la projection du ciné-poème Cavalcade de Gaëtan Saint-Remy et la poésie sonore de Maja Jantar en leur présence.

De la diversité, de la convivialité, et beaucoup de plaisir à retrouver un public, toujours aussi nombreux, venu de tous les horizons et parfois de fort loin.